Question 127 — S’il n’y a qu’un Esprit, pourquoi est-ce que je me perçois comme conscience unique?

Q : Pouvez-vous m’aider à concilier le fait qu’il y ait seulement Un Soi ou Un Esprit avec le fait que je me perçois comme une conscience unique? Est-ce que ma perception d’avoir une conscience unique est une illusion?

 

R : Aussi réelle qu’elle puisse nous paraître, notre conscience individuelle unique fait effectivement partie de l’éventail des illusions de l’ego. En fait, la conscience est le premier tour de magie que l’ego a sorti de ce paquet illusoire. Un cours en miracles nous apprend bien au début du Texte que la “conscience, le niveau de la perception”, est en fait du domaine de l’ego illusoire et qu’elle

“[...] fut la première division introduite dans l’esprit après la séparation” (T-3.IV.2:1).

Si vous tenez compte du fait que la perception présuppose nécessairement un soi qui perçoit et un autre qui est perçu, vous comprendrez peut-être pourquoi le Cours explique que la conscience implique nécessairement un esprit séparé et qu’elle ne peut donc pas être réelle. D’autre part au Ciel, le domaine de la connaissance ou de l’Unité d’esprit, il n’y a pas de séparation et il ne peut donc pas y avoir de perception, c’est-à-dire il n’y a pas de soi qui peut en percevoir un autre (T-3.IV.1-3).

Vers la fin du Cours Jésus fait référence à la nature illusoire de la conscience individuelle en observant:

“En ce monde, parce que l’esprit est divisé, les Fils de Dieu paraissent être séparés. Leurs esprits ne semblent pas non plus être joints. Dans cet état illusoire, le concept d’un ‘esprit individuel’ semble être signifiant” (C-1.2:1-3).

Et au cas où nous n’aurions toujours pas compris, il ajoute:

“La conscience a des niveaux et elle peut en changer d’une manière assez dramatique, mais elle ne peut pas transcender le champ de la perception. Au plus haut niveau, elle devient consciente du monde réel [perception totalement guérie] et elle peut être entraînée à l’être de plus en plus. Or le fait même qu’elle a des niveaux et qu’elle peut être entraînée démontre qu’elle ne peut atteindre à la connaissance” (C-1.7:4-6).

La conscience sera laissée derrière ou transcendée lorsque notre esprit sera complètement guéri de la pensée erronée de séparation et retournera au domaine de la connaissance, ou de l’Unité d’esprit. C’est cette perte apparente d’une conscience individuelle et unique qui est à l’origine de toute la peur que nous associons en fin de compte à la pratique du pardon. Or il ne nous sera jamais demandé de renoncer à ce faux soi et nous en lâcherons prise que lorsqu’il n’aura plus aucune valeur ni signification pour nous. La peur de l’ego d’être anéanti n’est donc qu’une astuce de plus qu’il tire de son éventail des illusions pour que nous restions enracinés dans son système de pensée.

Pour de plus amples explications sur l’esprit et la conscience, vous pourriez relire les questions 27, 32 et 65.

 

[ Audio ]