Question 131 — Dieu nous a-t-Il abandonnés?

Q : Cela fait bien des années que j’adhère à Un cours en miracles. J’ai les questions suivantes: Dieu doit connaître notre souffrance et douleur. Il est Dieu; comment peut-Il ne pas entendre les cris de Son enfant? Pourquoi nous a-t-Il abandonnés? Il doit sûrement y avoir une meilleure voie.

 

R : La voie du Cours diffère des chemins bibliques traditionnels caractérisés par les prières et supplications pour que Dieu intervienne dans notre situation désespérée. Un cours en miracles se présente comme une correction de la spiritualité biblique traditionnelle. Il se distingue par l’approche de nous enseigner que le problème dans notre relation avec Dieu est entièrement nôtre, et que notre vie reflète le système de pensée dans notre esprit que nous choisissons de défendre. “Dieu est”, tout simplement (L-I.169.5), et ne connaît rien de ce monde de séparation. C’est nous qui bloquons la prise de conscience de la présence de l’amour dans nos esprits (T-in.1:7). Par conséquent, le Cours vise à nous expliquer comment nous bloquons l’amour et ce que nous pouvons faire pour en prendre conscience:

“Ta tâche n’est pas de chercher l’amour mais simplement de chercher et de trouver au-dedans de toi toutes les barrières que tu as bâties contre lui.” (T-16.IV.6:1).

Il enseigne que le salut relève de notre responsabilité et est à notre portée. Il se concentre sur la pratique du pardon dans le contexte du principe de l’Expiation selon lequel la séparation d’avec Dieu n’a jamais eu lieu. C’était seulement une “minuscule et folle idée” qui ne s’est jamais produite dans la réalité. Nous sommes simplement en train de faire un rêve de péché, de culpabilité et de peur qui a mené à des vies dominées par la souffrance et la mort. Le rôle de Jésus ou du Saint-Esprit est de nous aider à voir notre vie avec leurs yeux et, avec leur aide, à finalement nous éveiller de ce cauchemar. Cependant, le point de départ de ce processus d’éveil consiste à assumer la responsabilité pour les états qui prédominent dans notre vie parce qu’ils sont le résultat immédiat du système de pensée de l’ego dans notre esprit auquel nous avons secrètement juré une allégeance éternelle.

L’“autre voie” consiste à nous tourner vers Jésus pour qu’il nous aide à regarder notre souhait secret d’être séparés de Dieu et l’un de l’autre. Il nous rassure:

“Jamais je ne te délaisserai ni ne t’abandonnerai, parce qu’en t’abandonnant je m’abandonnerais moi-même et j’abandonnerais Dieu Qui m’a créé. Tu t’abandonnes toi-même et tu abandonnes Dieu si tu abandonnes n’importe lequel de tes frères. Tu dois apprendre à les voir tels qu’ils sont, et comprendre qu’ils appartiennent à Dieu comme toi” (T-5.IV.6:5-7).

Le Cours nous enseigne que le Saint-Esprit est présent dans notre esprit, à la fois en tant que souvenir de Dieu que nous avons emmené dans le rêve, et comme pont que nous allons traverser lorsque nous aurons fait un choix contre l’ego et aurons vu que nos intérêts sont les mêmes et non pas séparés de Dieu ni d’autrui:

“Sa mémoire n’a pas disparu, laissant un Fils à jamais naufragé sur une rive d’où il peut entrevoir une autre rive qu’il ne peut jamais atteindre. Son Père veut qu’il soit soulevé et doucement porté de l’autre côté. Il a construit le pont, et c’est Lui Qui transportera Son Fils de l’autre côté. Ne crains pas qu’Il échoue en ce qu’Il veut. Ni que tu sois exclu de la Volonté qui est pour toi”(T-28.I.15:5-9).

 

[ Audio ]