Question 154 — Conflit entre le catholicisme et Un cours en miracles

Q : J’étudie Un cours en miracles depuis quatre ans et fais à présent du bénévolat pour une organisation catholique dans les Philippines. J’habite dans une petite communauté religieuse et travaille dans les bidonvilles de Manila. Je savais qu’il y a des différences entre les enseignements du Cours et du catholicisme avant d’y aller, ayant lu les livres de Ken Wapnick A Course in Miracles and Christianity: A Dialogue, et Forgiveness & Jesus (Facim). Mais je voulais vraiment faire partie de cette organisation chrétienne et pensais que cela ne m’empêcherait pas d’étudier le Cours et de mettre en pratique ses principes tout seul. Pourtant je trouve que cela me dérange de plus en plus de prier avec les autres ou d’entendre des lectures où il est proclamé que Jésus a souffert et est mort pour nos péchés et ce genre de choses. Malgré le fait que les enseignements sont si différents, je ne veux pas utiliser le Cours pour me séparer des chrétiens et vous demande comment je peux rester fidèle au Cours et à ma communauté tout en évitant de faire des compromis.

 

R : Vous vous êtes placé dans une situation pleine de défis, mais si vous le désirez, c’en est une dans laquelle vous pouvez beaucoup apprendre sur votre chemin du pardon. Si vous vous rappelez que le Cours s’intéresse uniquement au contenu ou au but et pas à la forme ou aux rituels, vous pouvez utiliser vos circonstances pour approfondir votre compréhension et pratique des principes du Cours. Ce n’est que votre ego qui voudrait que les différences des croyances et pratiques se prêtent au jugement afin de vous séparer des autres dans votre communauté.

Vous vous rendez déjà compte de cette tentation, ce qui aide beaucoup, car elle est un obstacle dans votre esprit à l’expérience de l’amour qui est déjà en vous. Vous pouvez respecter le choix du chemin spirituel de vos amis sans devoir accepter et adopter leurs croyances. En même temps, vu que le Cours est axé uniquement sur vos propres pensées et croyances intérieures, il n’y a aucune raison de ne pas demander l’aide du Saint-Esprit pour simplement utiliser ces rituels et formes auxquels vous êtes censé participer comme autant d’occasions pour vous joindre à eux sous la forme sous laquelle ils peuvent vous accepter. Car lorsque vous réussissez à relâcher les jugements concernant les différences des croyances auxquelles vous tenez, il ne restera plus que l’amour dans votre esprit auquel vous souhaiterez qu’ils participent. Vous ne décrivez pas de conflits extérieurs avec les autres, juste un conflit intérieur; il n’est donc vraiment pas nécessaire de leur faire connaître les différences de vos croyances, à moins que vous sentiez intensément que vous devez le faire. Votre but n’est pas de les changer, mais simplement de les accepter tels qu’ils sont (T-9.III.6:4).

 

[ Audio ] 

 

[ Facim ][ Contact ][ Plan du site ][ Don ]

Copyright [2021-2024] pour la Fondation pour Un cours en miracles®, tous droits réservés.