Question 1 — Le langage chrétien du Cours

Q : Il semble qu’à un moment donné, toutes les théologies convergent, et ce faisant, elles dépassent leur forme individuelle pour devenir la pure Vérité. Cela me rend perplexe parce que cela implique que la forme chrétienne que le Cours utilise, est (excusez-moi), sans importance et temporaire. Sachant cela, je constate que l’anthropomorphisme continuellement utilisé dans le texte me rend impatient et je souhaiterais qu’il soit plus direct. Inutile de dire que cela empêche ma progression personnelle, quoique cela ne change rien à ma révérence. Selon votre expérience, est-ce un phénomène courant? Est-ce que cela disparaîtra avec le temps? Est-ce simplement une stratégie de l’ego? Comment gérer cela?

 

R : Le contexte chrétien du Cours a été un problème pour les élèves dès le tout début, et ils ont soulevé la même question importante que vous. Afin de résumer et pour développer légèrement votre question, pourquoi un message universel devrait-il avoir été transmis dans un cadre religieux si concret? Et est-ce que cela ne va pas engendrer inévitablement encore plus de séparation, tout en niant l’universalité d'une religion précise?

En effet, le langage chrétien d’Un cours en miracles, sans mentionner la présence de Jésus tout au long du livre, peut poser un énorme problème pour bon nombre d’étudiants. Si leur ego cherche un moyen pour invalider le matériel, ou pour ériger des obstacles à l’apprentissage, Jésus et le christianisme peuvent devenir des alliés très utiles dans cette bataille contre la vérité. D’autre part, avoir recours à l’aide du Saint-Esprit peut présenter une leçon de plus pour apprendre joyeusement à pardonner notre particularité.

Tandis qu’on ne voudrait nullement restreindre Un cours en miracles à un groupe culturel particulier, on peut néanmoins dire que dans l’ensemble, il s’adresse à un public occidental. Sa langue (anglaise dans l’original), ses tournures liées à cette culture et les éléments freudiens, platoniciens et shakespeariens s’adressent tous à des lecteurs qui sont à l’aise dans la tradition occidentale. Et on peut certainement dire que l’influence prédominante dans le monde occidental des 2000 dernières années a été le christianisme, Jésus en étant clairement la figure dominante, comme symbole de l’amour du Ciel, soit comme symbole de l’amour particulier (ou de la haine particulière) de l’ego. Il n’y a donc pas un seul étudiant occidental, qu’il soit chrétien, juif, agnostique ou athée, qui, d’une manière ou d’une autre, n’ait pas été influencé par Jésus ou par les religions qui se sont développées en son nom. Ainsi le cadre chrétien d’Un cours en miracles offre une occasion toute naturelle pour que les étudiants puissent pratiquer le pardon concernant leurs expériences passées.

En fin de compte, bien entendu, tous les symboles distincts disparaîtront dans l’Unité de Dieu. Mais jusqu’à ce jour, nous avons besoin que le concret forme les petits pas de pardon que nous faisons pour atteindre la réalité non duelle se situant au-delà de tous les concepts dualistes, et au-delà de tous les symboles. Comme on peut lire dans le livre d’exercices:

“Dieu fera ce dernier pas Lui-même. Ne Lui refuse pas les petits pas qu’Il te demande de faire vers Lui” (L-I.193.13:6-7).

Ainsi, les anthropomorphismes chrétiens reflètent notre propre point de vue anthropomorphique de nous-mêmes, car en vérité nous ne sommes ni des corps ni des personnes particulières, mais des pensées non humaines dans l’esprit. Toutefois, tant que nous nous identifions avec la personne concrète dont nous voyons l’image tous les matins dans le miroir de notre salle de bains, nous aurons besoin d’un programme d’apprentissage qui se sert de symboles concrets pour nous rejoindre dans l’état dans lequel nous pensons exister, et donc,

“[...] utiliser le langage que cet esprit peut comprendre, dans la condition où il pense être“ (T-25.I.7:4).

Le christianisme nous offre l’un de ces ensembles de symboles. Et pour cette possibilité qu’il nous offre, nous devrions tous être reconnaissants.

 

[ Audio ] 

[ Facim ][ Contact ][ Plan du site ][ Don ]

Copyright [2021-2024] pour la Fondation pour Un cours en miracles®, tous droits réservés.