Question 102— Les livres de croissance personnelle sont-ils utiles?

Q : Les livres de croissance personnelle me passionnent. J’ai lu que la psychothérapie et un soutien psychologique peuvent aider les étudiants d’Un cours en miracles à déceler les blocages de l’ego qui empêchent de prendre conscience de la présence de l’amour. Est-ce aussi le cas pour les livres de croissance personnelle? Ou est-ce plus probable que les livres de croissance personnelle emmêlent les lecteurs encore davantage dans leurs problèmes que les aides officielles?

 

R : L’avantage que la psychothérapie et l’aide psychologique ont sur les livres de croissance personnelle est qu’il y a quelqu’un qui observe votre ego, il faut l’espérer sans vous juger, et qui vous indique sa dynamique dans des domaines où vous pourriez vous les cacher d’une manière très efficace. En général, il est plus facile de reconnaître les défenses chez quelqu’un d’autre que chez soi. Mais les livres de croissance personnelle peuvent quand même être utiles pour vous aider à détecter vos propres modes de comportement inadaptés et les pensées qui sont à leur base, si vous êtes désireux d’être honnête avec vous-même.

Pour tout outil de progrès personnel que vous voudriez utiliser, y compris la thérapie, il serait bon de vous poser les questions suivantes pour en déterminer l’utilité:

Est-ce que cela m’aide à être plus responsable de mes pensées, émotions et actions, ou est-ce que cela renforce la dynamique de l’ego qui est de voir et de tenir les autres pour responsables de mon dysfonctionnement et de mes malheurs? (Découvrir cette dynamique de blâme envers autrui peut toutefois être un premier pas important dans le processus de guérison, si nous n’avons pas voulu en prendre conscience auparavant.)

Est-ce qu’il y a des chances que cela m’aide à découvrir mes motivations cachées ou est-ce que cela va plutôt les garder sous clé en mettant l’accent sur le changement de forme tels le comportement et l’apparence plutôt que le contenu sous-jacent, soit la pensée et le but? (Bien qu'un premier pas important, qui révèle un désir de changer à un niveau plus profond, soit parfois de modifier le comportement dysfonctionnel et destructeur, par exemple une dépendance.)

L’une des limitations de presque toutes les approches thérapeutiques au monde, qu’elles se fassent avec un thérapeute ou par un travail sur soi-même, est qu’elles se proposent d’améliorer le rêve plutôt que de vous conduire le long du chemin de l’éveil, ce qui est le but du Cours. Un travail sur soi-même vise en fait à produire un meilleur soi égoïque. Il n’y a rien de mauvais à cela, seulement cela ne vous mènera pas là où le Cours vous amène et pourrait même vous conduire dans la direction opposée. La seule véritable pratique pour guérir est le pardon, mais nous réussirons à trouver des moyens astucieux pour l’éviter tant que nous supportons la souffrance. À la fin, toutefois, nous finirons par comprendre que de céder nos jugements à l’Aide du seul vrai Thérapeute est la seule façon de trouver le Soi que nous recherchons réellement.

 

[ Audio ]